L'histoire de la fameuse Plaque d'Immatriculation Américaine

Posté dans Vie pratique

Les États Unis ont toujours fait rêver dans l’hexagone avec ses grandes étendues de nature et ses Pars Nationaux emblématiques ainsi que ses villes bouillonnantes et avant-gardistes. Quel produit vous évoque le plus ce continent aux 50 états? Ses fameuses plaques d’immatriculation américaine appelée ‘License plate’ bien entendu. 

Les USA comptent 50 états différents et donc 50 plaques différentes toutes aussi symboliques les unes que les autres. Les visuels de chaque états sont systématiquement en rapport avec un élément culturel ou historique fort ou alors à des paysages complètement unique. Ainsi vous trouverez sur la plaque d’immatriculation de l’Illinois le portrait d’Abraham Lincoln qui a grandi sur ces terres. En regardant la plaque de l’Arizona, vous y devinerez que c’est là où se trouve le désert avec des cactus qui n’est pas sans rappeler que c’est l’état dans lequel se trouve le Grand Canyon. La plaque de Floride nous rappellera que cet état ne se résume pas seulement à Miami et ses plaques magnifiques mais aussi à de grandes cultures d’oranges et d’agrumes nous permettant de boire notre fameux jus d’orange de Floride le matin au réveil. Certaines Nations Indiennes ont même des plaques représentant leurs tribus. Il peut donc y avoir à l’intérieur d’un même état, plusieurs visuels autorisés.

 
Les plaques US étant tellement emblématiques de notre côté de l’atlantique que c’est devenu LE cadeau à ramener lorsque l’on a la chance de passer des vacances là bas. C’est aussi et surtout devenu un élément de décoration qui donne tout de suite un aperçu de l’ambiance que l’on souhaite donner à sa pièce. Pour une décoration américaine, far west ou bikeurs, la plaque US est un must have.
 
La traditionnelle plaque est en métal peinte et est embossée à l’emplacement des numéros d’immatriculation ce qui donne un relief aux numéros pour une meilleure visibilité. Les éléments à respecter obligatoirement pour une plaque homologuée est la taille et la mention de l’état concerné. Les toutes premières plaques sont apparues à la demande de certains états entre 1901 et 1906. Vous pouvez en trouver des modèles anciens qui se revende avec ce côté un peu patiné et donc vieilli par le temps. Pour pourrez également en trouver des copies que vous pourrez personnaliser vous même avec un prénom ou des numéros d’immatriculation. Par contre il ne s’agit de la même matière que l’originale. Il n’y a donc pas d’embossage. Les plaques sont donc lisses  et vous n’aurez pas ce côté relief comme sur les originales.
 
 
Si les plaques US sont les plaques minéralogiques légale utilisées aux États Unis, il ne faut surtout pas les utiliser pour immatriculer vos véhicules en France. Cela sera passible d’une amende car il s’agit de plaques non homologuées. Le format ainsi que la disposition des caractères ne correspond pas avec nos normes françaises. Elles seront toutefois utilisable sur un circuit ou en élément de décoration.