La couture à la main du cuir : point de sellier

Posté dans Conseils brico

Le point de sellier

Le point de sellier avec deux aiguilles grand chas est remarquable et il très résistant, en raison de deux facteurs importants : En premier lieu, pour chaque point, les fils sont entrelacés et les nœuds cachés dans l’épaisseur du cuir,

ce qui confère une tenue continue en cas de rupture du fil en un endroit (ce qui évitera à la couture de se désunir comme dans le cas d’une couture à la machine à coudre . Le second point est l’axe de perforation du cuir avec une alène diamant en biais par rapport au bord du cuir afin d’éviter la poursuite de la découpe et donc la déchirure du cuir jusqu’au bord.

Ce type de couture à la main du cuir doit être faite avec attention,  de façon méthodique en utilisant un outillage de qualité.

cuir

Un travail de couture rigoureux.

Le site outiloisirs.fr spécialiste de l’outillage pour la travail du cuir propose gratuitement des documents explicatifs permettant d’apprendre les bases de la couture du cuir.

Il est nécessaire d’affuter les alênes diamants ou dites « aux pinces » avant de coudre afin de perforer aisément le cuir. On échappera ainsi aussi à la rupture de l’alène et potentiellement d’abimer l’ouvrage en cuir. Si l’alène est mal affûtée, le travail dit « aux pinces » est très difficile: il est utile de s’aider d’une pince à coudre afin d’avoir les deux mains de libre.

Il est important de bien préparer son fil et notamment de prévoir une longueur suffisante (3 à 5 fois celle de l’ouvrage)

La réalisation de la couture doit être rigoureuse, en particulier le passage de la boucle sur la seconde aiguille guidant au nouage des fils.   Le bourrelier maintient en main en constance les aiguilles et l’alène permettant de coudre plus rapidement tout en maintenant une bonne tension des fils et de faire la boucle de nouage

Lorsque vous avez à coudre du cuir de forte épaisseur (plus de 3mm), il est important d’amincir les bords côté chair du cuir avec un couteau à parer.

Il faut prévoir suffisamment de fil longueur de fil nécessaire pour la couture : prévoir 3 à 5 fois la longueur de la couture à effectuer.  Concrètement la longueur de fil de lin poissé utile est lié à la longueur du point, l’épaisseur du fil et celle du cuir.

Utiliser des outils pour le cuir de qualité

Le travail de couture du cuir nécessite peu d’outillage, mais il faut de bons outils. Voici une liste exhaustive des principaux outillage pour le cuir outils de base : une molette à marquer les points de couture, une alêne diamant, des aiguilles grands chas, du fil de lin ou nylon poissé, du cuir, un outil de coupe et un couteau a parer. Les professionnels utilise aussi pour accélérer la créations des trous des griffe a frapper pour percer le cuir.

Des outils peuvent s’additionner en option comme un couteau à pied permettant la découpe du cuir,  un couteau à parer « super » pour reprendre de l’épaisseur  dans les zones plane, un abat-carre pour afiner les tranches  du cuir, un « formoir » ou rainette utile pour tracer un sillon sur les bord du cuir afin de passer la molette à marquer les points de couture de façon rectiligne, etc…