Comment fabriquer un nichoir pour mésange ?

Posté dans Vie pratique

Plutôt actives, les mésanges sont des petits oiseaux au bec court et de forme trapue. Il n’y a pas de différence entre le mâle et la femelle, entre les adultes et les jeunes. Elles ont l’habitude de nicher dans les troncs d’arbres, mais volontairement, elles sont prêtes à utiliser les nichoirs prévus pour elles dans les jardins. Alors, il ne faut pas hésiter à construire un nichoir pour mésanges. C’est encourageant dans la mesure où ce sont des oiseaux très sociables, ils n’hésiteront pas à venir chez vous.

Fabriquer un nichoir pour mésanges

Avant tout, ne vous cassez pas trop la tête sur la qualité de ce que vous allez construire. Les mésanges sont habituées à de vieux arbres souvent malades. Elles s’accommodent de nichoirs artificiels fabriqués par l’Homme tels un poteau creux, une vieille boîte aux lettres ou même une sacoche abandonnée. Quant aux nichoirs artificiels en bois, ils sont facilement adoptés par les mésanges bleues et les charbonnières. Quant aux autres types, ils seront plus exigeants pour la discrétion du nichoir et à la tranquillité des lieux. Vous pouvez trouver plus de conseils ici.

Détails très importants

Les détails les plus importants pour le nichoir destiné à un oiseau comme la mésange sont :

  • Le diamètre, car les mésanges ont besoin d’un trou dont le diamètre est juste suffisant pour faire passer son corps pour se protéger contre les prédateurs. Ainsi, pour les petites mésanges (nonnette huppée et boréale, mésange bleue, noire), le diamètre idéal est de 28 mm ; pour la mésange charbonnière, il faut un diamètre plus grand de 33 mm ;
  • Un espace intérieur de 121 cm — sera suffisant, soit un carré de 11 cm x 11 cm ; et
  • Pour l’installation, la période recommandée est l’automne ou le début de l’hiver. En effet, certains oiseaux ont besoin de sites favorables et d’autres utilisent les nichoirs en tant qu’abri et/ou dortoir en hiver.

Mais avant tout, assurez-vous de la présence des mésanges aux alentours de votre jardin ou au moins dans la région. Il est plutôt courant de voir que les mésanges charbonnières sont les premières arrivées à occuper un nichoir durant ces périodes-là.

Quels modèles de nichoir choisir ?

Nous ne présentons ici que les nichoirs pour mésanges les plus utilisés :

  • Nichoir type « boîte aux lettres » : plus facile à construire et destiné particulièrement aux mésanges avec les diamètres adaptés du trou pour chaque type ;
  • Nichoir type « à balcon » : un modèle amélioré et parfait pour les petites mésanges en offrant une bonne protection contre les intempéries et les prédateurs ;
  • Nichoir « pot » de terre cuite d’un diamètre de forme régulière de 20 cm environ, à accrocher au mur exposé au sud ou à l’est et qui peut constituer un excellent nichoir. N’oubliez pas de bien fixer le pot et couvrir les arrières.

Ce blog décoration peut vous aider à choisir le nichoir qui vous convient.

Quels matériaux utiliser ?

  • Utiliser de préférence des bois résistant à l’humidité [sapin ou peuplier], le cèdre résiste aussi aux intempéries ;
  • Mettre une protection extérieure pour que le nichoir dure plusieurs années, ne jamais peindre l’intérieur ;
  • Utiliser plutôt du bois non raboté pour l’intérieur et d’une épaisseur entre 15 et 20 mm pour une isolation correcte.

 

Vous avez maintenant les atouts en main. Attention, si vous construisez votre nichoir en plein été, il ne sera pas visité et habité qu’au début de l’hiver. De nos jours, les sites prévus pour la nidification de nombreux oiseaux se sont raréfiés. Alors, cette pose de nichoir que vous allez effectuer contribuera à recréer des sites favorables pour ces oiseaux.